BIM ELEC - La Maquette Numérique : le routage des câbles, un sujet sensible et stratégique!

Triangle Metier

La dématérialisation est la première étape incontournable dans la transformation digitale des entreprises. Elle consiste à substituer des documents papiers par des fichiers numériques ou à créer directement des documents numériques pour les intégrer à différents process. La dématérialisation permet ainsi une meilleure gestion et facilite l’accès aux données et aux documents.

Il n’est pas un jour de la semaine sans que le BIM ne soit évoqué entre professionnels de la filière électrique. La maquette numérique devenant au fil des années un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention clairement affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment depuis sa conception jusqu’à son exploitation, en n’omettant bien entendu pas sa construction.

Travailler en BIM consiste à modéliser l’ensemble des informations du bâtiment dans une maquette numérique, en mode collaboratif, et aujourd’hui tous les acteurs reconnaissent l’intérêt à partager l’ensemble des informations du bâtiment sur un support commun.

Toutes les caractéristiques de la structure, mais aussi de tous les autres corps de métiers dont l’électricité, y sont donc répertoriées, offrant la possibilité à l’exploitant de visualiser l’ensemble de son bâtiment et de ses réseaux en 3D pendant toute la durée d’exploitation de son bâtiment. Cela  permet aussi dès la phase de conception de mettre en évidence les erreurs potentielles. Autre intérêt non négligeable, celui qui consiste à récupérer sans ressaisie tous les équipements qui sont alimentés électriquement, rendant ainsi plus rapide l’établissement d’un bilan de puissance électrique précis.
C’est aussi la meilleure façon d’éviter toute perte de temps, mais aussi un moyen de valider dès la phase de conception que chaque objet BIM mis en œuvre (armoire électrique, chemin de câbles, appareillage, etc. ) ne viendra pas interférer avec un autre élément de construction.

  • Concevoir les différents circuits électriques, leurs tenants et aboutissants, leurs caractéristiques, en courants forts et/ou en courants faibles
  • Choisir les chemins de câbles et boites de dérivation indispensables pour la mise en œuvre et l’alimentation des récepteurs
  • Contrôler les rayons de courbure en fonction du câble rigide ou souple utilisé
  • Optimiser le choix du chemin de câble le plus judicieux à emprunter, parfois le plus court mais pas toujours selon son maillage mais aussi en respect de contraintes d’installation et/ou de règles de l’art

Effectuer un métré précis des câbles selon leur cheminement sont autant de sujets qui mettent en exergue la sensibilité et l’intérêt stratégique de traiter le routage des câbles dans la maquette numérique … Le BIM ELEC est né !

 

Recent comments

Laissez un commentaire

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.

Add comment

Articles similaires

À lire également

Triangle Metier
Maintenance et numerique

Le numérique au service de la maintenance

Le développement du numérique et des logiciels métier dans la gestion et la maintenance des équipements et/ou des bâtiments vous permettent aujourd’hui d’améliorer vos pratiques et vos performances au quotidien, grâce à des outils de contrôle et d’intervention numériques.

Gestion de projets installateurs electriques

3 leviers indispensables pour Installateurs électriques :

Pour regagner en efficacité et en compétitivité, il existe plusieurs leviers sur lesquels les structures d’études peuvent agir. L’optimisation des processus et des méthodes de travail (qui se préfigurent avec l’arrivée progressive des méthodes BIM) vont permettre aux professionnels de réaliser des projets plus rentables, s’ils anticipent leur transition dès maintenant.

article bim

Le BIM devient au fil des jours un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment à toutes les étapes :

  • Lors de sa conception
  • Lors de sa construction
  • Lors de son exploitation.

 

Nul doute concernant l’implication du BIM dans ces deux premières étapes au vu des nombreux projets mettant en œuvre une maquette numérique. Par contre, il subsiste sans aucun doute un véritable champ d’exploration concernant le BIM Exploitation et les outils qui y seront dédiés.