Le numérique au service de la maintenance

Triangle Metier

Le développement du numérique et des logiciels métier dans la gestion et la maintenance des équipements et/ou des bâtiments vous permettent aujourd’hui d’améliorer vos pratiques et vos performances au quotidien, grâce à des outils de contrôle et d’intervention numériques.

Ces différentes solutions numériques sont encore floues pour vous, et vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités offertes par ces nouvelles solutions pour accompagner votre mission de maintenance ? Pas de panique, on vous explique tout.

 

Le numérique, des bénéfices réels pour les métiers de la maintenance

 

Ces dernières années, les équipes de maintenance sont confrontées à un double défi :

  • D’une part, les effectifs et les budgets de fonctionnement ont été réduits,

  • D’autre part, les équipes doivent désormais gérer des équipements variés, de différentes générations, ce qui rend les interventions de plus en plus complexes.

Les équipes maintenance ont besoin d’outils à la hauteur de leurs ambitions, car les plans papiers et les comptes rendus approximatifs d’intervention ne conviennent plus, et c’est pourquoi la transition numérique est devenue incontournable.

Quels sont alors les bénéfices possibles à travers la numérisation de la documentation technique et la mise en place d’outils numériques d’aide à la maintenance ?

 

1. Planifiez vos interventions de maintenance plus sereinement

 

Vous pouvez penser vos process de travail et vos méthodes plus aisément une fois les documents classifiés. De même, une fois les informations centralisées, vos opérations de maintenance seront plus facilement planifiables.

 

2. Optimisez le suivi de vos opérations

 

Vous avez une visibilité accrue sur le transfert de vos savoir-faire, ainsi que la formation de vos équipes. De même, les évolutions concernant les conditions de travail et leur sécurité bénéficient d’une traçabilité plus importante.

 

3. Analysez votre activité plus facilement

 

L’archivage des données d’interventions et la classification des défaillances passées vous permet de repérer d’éventuelles failles dans vos process et de les corriger, pour maintenir un niveau de qualité toujours plus élevée sur vos missions, et mieux remplir vos objectifs.

 

Mais ce n’est pas tout. Vous en tirerez d’autres bénéfices : le partage de l’information est facilité, la communication avec les sous-traitants simplifiée, de même que la mise à jour et le maintien d’un historique des documents. 

 

GMAO, GED, GED Technique : comment choisir l’outil numérique le plus adapté à vos besoins de maintenance ?

 

Ne perdez plus d’informations importantes, et ne perdez plus de temps à les chercher. Aujourd’hui, le numérique facilite la coopération, la collecte, l’archivage et l’utilisation des documents qui vous sont utiles. Plusieurs outils existent sur le marché. Quelles sont leurs caractéristiques et leurs fonctionnalités ?

 

La GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur)

 

Outil standardisé, il vous permet de garder une copie des documents nécessaires à vos équipes en ligne : plans, fichiers PDF, Excel, voire plus. Aujourd’hui déjà répandu, cet outil connaît quelques limites. Il n’y a pas de hiérarchisation intelligente des documents, et les mises à jour sont limitées : vous ne savez pas si vous utilisez la version la plus récente du fichier. 

 

La GED (Gestion Électronique des Documents)

 

Cet outil intègre des options intelligentes : trouver le document nécessaire à vos équipes est simplifié. Les équipes optimisent leur temps, et l’information est plus rapidement accessible. De plus, la modification d’un document déclenche une alerte chez tous les autres utilisateurs : ils sont toujours à jour. 

 

La GED Technique (Gestion Électronique des Documents Techniques)

 

C’est l’outil le plus abouti et adapté à une utilisation intensive par des équipes de maintenance. Il intègre un niveau de détail plus élevé, et intègre des documents relatifs aux équipements : spécifications, fiches techniques, plans, manuels, etc. Il dispose d’un historique des versions, qui permet de tracer les modifications, et est équipé d’une double intelligence : 

  • Fonctionnelle : le logiciel indique les relations inter-équipements, type branchements et raccords.

  • Technique : lorsque vos équipes entament une recherche spécifique, le logiciel sait trouver l’information, et ouvrir la bonne page du document, au bon endroit.

 

L’IoT, un moyen efficace pour détecter les défaillances en temps réel ?

 

Déjà développé dans de nombreux domaines, l’IoT permet d’implanter des puces intelligentes et communicantes au sein de vos équipements. Complémentaires aux GMAO et GED, ces puces facilitent le travail de vos équipes. La GTC (Gestion Technique Centralisée) permet de récupérer les données émanant de vos équipements connectés, et les traduit en graphiques ou images. Les données vous indiquent alors les points de chauffe, prédisent les pannes ou indiquent quelle partie de l’équipement fait défaut. 

Face à une complexité croissante des équipements, et au stress des équipes, l’utilisation combinée d’outils numériques complémentaires tels que la GTC et GED technique permet à vos équipes de maintenance de gagner en efficacité, et de soulager leur travail quotidien des missions à faible valeur ajoutée.

 

VOUS SOUHAITEZ SAVOIR COMMENT METTRE EN PLACE UNE SOLUTION NUMÉRIQUE QUI VOUS ACCOMPAGNE AU QUOTIDIEN DANS VOTRE MAINTENANCE ?

 

Découvrez-en plus dans ce guide

Recent comments

Laissez un commentaire

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.

Add comment

Articles similaires

À lire également

Triangle Metier
Maintenance et numerique

Le numérique au service de la maintenance

Le développement du numérique et des logiciels métier dans la gestion et la maintenance des équipements et/ou des bâtiments vous permettent aujourd’hui d’améliorer vos pratiques et vos performances au quotidien, grâce à des outils de contrôle et d’intervention numériques.

Gestion de projets installateurs electriques

3 leviers indispensables pour Installateurs électriques :

Pour regagner en efficacité et en compétitivité, il existe plusieurs leviers sur lesquels les structures d’études peuvent agir. L’optimisation des processus et des méthodes de travail (qui se préfigurent avec l’arrivée progressive des méthodes BIM) vont permettre aux professionnels de réaliser des projets plus rentables, s’ils anticipent leur transition dès maintenant.

article bim

Le BIM devient au fil des jours un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment à toutes les étapes :

  • Lors de sa conception
  • Lors de sa construction
  • Lors de son exploitation.

 

Nul doute concernant l’implication du BIM dans ces deux premières étapes au vu des nombreux projets mettant en œuvre une maquette numérique. Par contre, il subsiste sans aucun doute un véritable champ d’exploration concernant le BIM Exploitation et les outils qui y seront dédiés.