MAINTENANCE 4.0 - 2ème article Notre Vision – Ses Enjeux

Triangle Metier

Dans la première partie (lire notre 1er article), nous avons planté le décor.  Mais nous, notre ambition en tant qu’acteur de ce marché, est de nous consacrer au métier de la maintenance.

En effet de par notre histoire nous avons pu constater un certain nombre de manques et de problèmes pour supporter les techniciens et compagnons dans leurs activités de maintenance. D’une manière générale, c’est un domaine qui a toujours été le parent pauvre de l’informatisation. Et si des efforts ont été faits ces derniers temps c’est plus dans une optique de gestion que de support opérationnel, et comme on le verra plus tard les deux besoins sont loin d’être antinomiques, au contraire même. Ainsi pour ne citer que quelques-uns des manques, on peut déplorer :

  • La disponibilité  et qualité de l’information au bon endroit au bon moment
  • La remontée effective du terrain concernant  les incidents et le déroulé des missions
  • Un taux d’accidentologie très supérieur dans ces métiers
  • Le passage de consignes d’une équipe à l’autre, les interventions délicates  en astreinte,
  • L’isolement du technicien face à des situations parfois complexes ou non prévues.

 

C’est donc naturellement que nous avons mûri cette vision des besoins du technicien de Maintenance du futur. Ils tournent autour de la gestion des données et des processus, de la collaboration, de la mobilité et ergonomie des pratiques, tout en garantissant sécurité et efficacité.

Bien sur tous ces points ne concernent pas que la maintenance et on peut aisément projeter ces problématiques sur d’autres métiers comme ceux de la production ou de la logistique par exemple ; néanmoins la maintenance et l’exploitation (son pendant) resteront le cœur de notre préoccupation.

Comme vu plus haut, il y a deux moteurs majeurs à la transformation numérique,  qui vont de pair  d’ailleurs:

  • La croissance : 55% des investissements industriels mondiaux d’ici à 2022 (493 M$).

Les métiers de la maintenance participent à la croissance de leur entreprise en s’attachant à l’amélioration de la qualité de bout en bout, avec le concept de la continuité numérique. Mais aussi  ils deviennent un élément essentiel dans les nouveaux services par exemple ceux liés :

  • au paiement à l’usage avec des garanties de disponibilité,
  • à l’exploitation des données terrain récoltées. Pour la qualité du produit, de son usage, etc.

 

  • La compétitivité : 45% des investissements industriels  mondiaux d’ici à 2022 (421 M$)

Quelques enjeux majeurs directement liés sont :

  • Réduction des coûts/ de la pénibilité : robotisation, dématérialisation
  • Fiabilisation des installations : prédictif, machine learning
  • Agilité des opérations : pilotage collaboratif, disponibilité de l’information en mobilité
  • Accélération du « learning » : réalité augmentée, digitalisation des standards de production, anti-erreur, capitalisation du savoir faire
  • Réduction du nombre d’étape de process : impression 3D, nouveaux procédés.

 

Nous proposons dans cette série d’articles d’éclairer à chaque fois un enjeu de la transformation numérique des métiers de la maintenance.

Dans les deux prochains articles que nous publierons,  nous mettrons en lumière 2 thèmes de la compétitivité : Fiabilisation des installations et Dématérialisation

Recent comments

Laissez un commentaire

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.

Add comment

Articles similaires

À lire également

Triangle Metier
Maintenance et numerique

Le numérique au service de la maintenance

Le développement du numérique et des logiciels métier dans la gestion et la maintenance des équipements et/ou des bâtiments vous permettent aujourd’hui d’améliorer vos pratiques et vos performances au quotidien, grâce à des outils de contrôle et d’intervention numériques.

Gestion de projets installateurs electriques

3 leviers indispensables pour Installateurs électriques :

Pour regagner en efficacité et en compétitivité, il existe plusieurs leviers sur lesquels les structures d’études peuvent agir. L’optimisation des processus et des méthodes de travail (qui se préfigurent avec l’arrivée progressive des méthodes BIM) vont permettre aux professionnels de réaliser des projets plus rentables, s’ils anticipent leur transition dès maintenant.

article bim

Le BIM devient au fil des jours un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment à toutes les étapes :

  • Lors de sa conception
  • Lors de sa construction
  • Lors de son exploitation.

 

Nul doute concernant l’implication du BIM dans ces deux premières étapes au vu des nombreux projets mettant en œuvre une maquette numérique. Par contre, il subsiste sans aucun doute un véritable champ d’exploration concernant le BIM Exploitation et les outils qui y seront dédiés.