27 Novembre 2017

Journée d’échanges APOGÉE 2017

Maquette numérique et la Gestion, l’Exploitation et la Maintenance.

Une journée à l' APOGÉE du BIM

Conscient du développement extraordinaire du BIM et de la maquette numérique, et partant du constat que 75 % de la chaîne de valeur d’un bâtiment est enregistrée après la réception des ouvrages, le groupe de travail BIM GEM d’APOGÉE s’est fixé comme objectifs, dès sa création, d’analyser toutes les interrelations entre la maquette numérique et la Gestion, l’Exploitation et la Maintenance.

Opérant en concertation avec le Plan Transition Numérique pour le Bâtiment, le groupe a analysé les deux aspects suivants :
- Ce qu’attendent de la maquette numérique les gestionnaires, exploitants, mainteneurs,
- À quel moment et sous quelles modalités les gestionnaires, exploitants et mainteneurs, et leurs préoccupations, peuvent s’insérer dans le processus BIM.
Traitant du logement et du tertiaire, du public comme du privé, le groupe de travail s’est donné comme principales tâches :
- de sensibiliser les différents métiers d’asset, du property et du facilities à la maquette numérique,
- de dresser un inventaire des expériences réussies dans le domaine,
- d’établir des documents utiles pour la mise en place du BIM GEM, déclinés au besoin en fonction du type de patrimoine : logements locatifs, copropriété, tertiaire, etc.

La journée d’échanges du 22 novembre intitulée :
"Mise en oeuvre de la maquette numérique en Gestion, Exploitation et Maintenance Le BIM GEM en Neuf et Existant Partage de bonnes pratiques et État de l’Art" est la 2ème journée annuelle dans le domaine.

Elle a permis de prendre connaissance de cas concrets dans le logement et dans le tertiaire, et de toutes les possibilités de mise en oeuvre de la maquette numérique, non seulement dans le neuf, mais aussi dans le patrimoine existant.
Bertrand Delcambre, Président du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment, a bien voulu accepter de clôturer cette journée.

Cette journée d’échanges était adresée au :

 Logement : Bailleurs de logements locatifs, institutionnels, gérants et syndics,
 Tertiaire : Foncières, gestionnaires, grands utilisateurs (en propriété ou en location, publics et privés),
 Asset-managers, property-managers, facility-managers,
 Bureaux d’études,
 AMO,
 FMeurs,
 Exploitants.

-Retour sur le programme de la journée d’échanges APOGÉE du 22 novembre 2017

9 h 15 – Présentation de la journée Michel Zulberty, Président d’APOGÉE Animateurs de la journée : Cécile Roussel, Batigère, et Sébastien Métayer, Habitat 76 Co-présidents du groupe de travail BIM GEM APOGÉE

9 h 30 – Le BIM : un nouvel écosystème au service des bâtiments Thomas Huerre, ENGIE Cofely

9 h 55 – Mise en place d’un BIM GEM sur un immeuble neuf : École Normale Supérieures de Paris-Saclay Alexandre Bompard, EGIS

10 h 20 – Gestion des interventions techniques et de l’énergie dans un immeuble de bureaux avec un BIM GEM Benjamin Blanchemain, Engie Axima

10 h 45 – Gestion patrimoniale et transition numérique : cahier des charges fonctionnel pour la mise en place d’un logiciel BIM gestion sur un patrimoine de bureaux de la CDC Fabrice Kerlogot, Citae

11 h 10 – Pause

11 h 30 – Appel à projets BIM GEM du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment
Les lauréats, les projets, les attentes Pierre Mascloux, PTNB

11 h 55 – Mise place d’un BIM GEM sur trois résidences sociales avec utilisation du logiciel canadien Archidata Pranava Ramassamy, Sodiac (La Réunion)

12 h 20 – Déjeuner

14 h 00 – Passer du cahier des charges BIM conception au BIM exploitation : exemple du campus Eiffage Pierre Berger, de Vélizy Cédric Borel, IFPEB

14 h 25 – La conception, la construction, l’aménagement, l’entretien et la maintenance du Laboratoire d’Analyses de Surveillance et d’Expertise de la Marine (LASEM), à Brest Anne-Solène Dris, Vinci Construction France et Dominique Scalon, ESID de Brest

14 h 50 – Du BIM à la valorisation de vos actifs immobiliers Michel Tolila, La FoncièreNumérique et Vincent Barué, Foundation.

15 h 15 – Pause

15 h 30 – BIM GEM à Aéroports de Paris : le point d’avancement Julie Gréguor-Hénault, ADP Ingénierie

15 h 55 – Comment le BIM permet d’optimiser la conception en coût global François Pélegrin, Architecture Pélegrin 16 h 20 – Le lien entre la maquette numérique et la GTB : exemple de l’immeuble GreenOValley à Grenoble Bruno Guillaumont, Gimelec, Schneider électric, Président de la commission Exploitation et maintenance de « ADN construction »

16 h 45 – Intervention de clôture Bertrand Delcambre, Président du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment

17 h 15 – Evaluation et clôture de la journée

Articles similaires

Le routage des câbles, un sujet sensible et stratégique!

La maquette numérique BIM ELEC

Il n’est pas un jour de la semaine sans que le BIM ne soit évoqué entre professionnels de la filière électrique. La maquette numérique devenant au fil des années un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention clairement affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment depuis sa conception jusqu’à son exploitation, en n’omettant bien entendu pas sa construction.

maintenance-4-0

MAINTENANCE 4.0

Les concepts du BIM et de l’industrie « 4.0 » ou industrie « du futur » correspondent à l’hybridation entre les nouvelles technologies numériques et les métiers de l’industrie traditionnelle.  On parle de : Bâtiment Intelligent, Connecté, Usine 4.0, Usine du futur, Industrie du Futur, Cyberusine, Usine connectée, Industrie 4.0... Quelle que soit la terminologie  employée,  il s’agit d’une entité connectée, digitalisée, automatisée, robotisée.

Technicien Mobile : l’optimisation des pratiques numériques

Exploiter et maintenir des sites industriels ou tertiaires de manière efficace et productive nécessite d’accéder rapidement à la bonne information. Vu les volumes et la complexité des données manipulées il est de moins en moins concevable d’avoir tout cela sur papier.

Nous évoquions d’ailleurs dans un précédent article (lire ici)  que le premier pas vers la transformation numérique induite par l’Usine du Futur consiste à dématérialiser la documentation technique.

En quoi gérer électroniquement ses documents techniques améliore la productivité

La dématérialisation est la première étape incontournable dans la transformation digitale des entreprises. Elle consiste à substituer des documents papiers par des fichiers numériques ou à créer directement des documents numériques pour les intégrer à différents process. La dématérialisation permet ainsi une meilleure gestion et facilite l’accès aux données et aux documents.

Pourquoi un outil de gestion de patrimoine immobilier

Aujourd’hui le gestionnaire de patrimoine immobilier que cela soit dans le public ou le privé est confronté à un ensemble de problématiques complexes et diverses.

 

Elles sont principalement de trois ordres : économiques, réglementaires et opérationnels.

 

 

2019 promet d’être une année intense pour le BIM !

Le BIM devient au fil des jours un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment à toutes les étapes :

  • Lors de sa conception
  • Lors de sa construction
  • Lors de son exploitation.

 

Nul doute concernant l’implication du BIM dans ces deux premières étapes au vu des nombreux projets mettant en œuvre une maquette numérique. Par contre, il subsiste sans aucun doute un véritable champ d’exploration concernant le BIM Exploitation et les outils qui y seront dédiés.

Gestion de projets installateurs electriques

Installateurs électriques : 3 leviers indispensables pour rentabiliser vos projets et développer vos marges

Pour regagner en efficacité et en compétitivité, il existe plusieurs leviers sur lesquels les structures d’études peuvent agir. L’optimisation des processus et des méthodes de travail (qui se préfigurent avec l’arrivée progressive des méthodes BIM) vont permettre aux professionnels de réaliser des projets plus rentables, s’ils anticipent leur transition dès maintenant.

http://www.algotech-informatique.com/fr/techmanager

Pérennisation de la connaissance :En quoi gérer ses documents techniques permet la transmission du savoir ?

Aujourd’hui, nous entendons tous parler de la Smart Industry, de l’Usine du Futur ou encore de l’Industrie 4.0, conséquence de nombreuses évolutions organisationnelles que ce soit en termes de production ou de communication. Le tout numérique via la dématérialisation de la documentation en est l’un des aspects, et non des moindres puisque la digitalisation des données, et notamment des données techniques utiles à la bonne marche de l’Usine, devient un passage obligé pour l’amélioration de la productivité, de la sécurité et de la qualité.

outil de GED technique

L’outil de GED Technique : nécessairement centré utilisateur

Le futur du numérique ne peut se faire qu'en mettant les utilisateurs, ou mieux encore, les individus, au centre de ses considérations. Quel est l’intérêt de développer des outils trop complexes à utiliser par l’ensemble des équipes ? La GED Technique se développe, et des outils comme Tech’Manager par Algo’tech permettent une utilisation simplifiée pour répondre aux mieux à vos challenges d’aujourd’hui et de demain.

Recent comments

Laissez un commentaire

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.

Add comment